février 02, 2023
Home A la une LE CAIRE: UNE VINGTAINE DE MOMIES ROYALES VONT DÉFILER

LE CAIRE: UNE VINGTAINE DE MOMIES ROYALES VONT DÉFILER

6 min read
0
0
56

Le Caire s’apprête à accueillir un défilé royal… et d’outre-tombe. Ce samedi, la capitale égyptienne sera traversée par un cortège de chars transportant 22 momies de rois et reines antiques. Exposées depuis plus d’un siècle dans le musée du Caire, elles seront ainsi transférées au Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC).

Ce nouvel édifice a été construit ces dernières années dans le sud de la ville et doit ouvrir ses portes à la mi-avril. Le transfert des 18 rois et 4 reines momifiés commencera samedi à 18h (16h GMT) et respectera l’ordre chronologique.

Ainsi, le premier char sera celui de Seqenenre Taa (XVIe siècle avant J-C.), pharaon de la 17e dynastie, tandis que le dernier conduira Ramses IX (XIIe siècle avant J-C.), de la 20e dynastie. Chaque véhicule sera décoré et portera le nom du souverain qu’il transporte. Parmi eux, des figures plus connues du grand public comme Ramses II ou Hatshepsout.

Toutes ces momies ont été découvertes près de Louxor, à partir de 1881. La plupart n’ont jamais quitté le musée du Caire, situé place Tahrir, depuis le début du XXe siècle. Voilà pourquoi ce «défilé doré des pharaons» est un véritable événement national. Agrémentée de performances musicales, la parade sera ainsi retransmise en direct à la télévision égyptienne.

Le transport de ces dépouilles antiques reste néanmoins délicat et chacune d’elle sera placée dans une enveloppe contenant de l’azote durant les 40 minutes de trajet. Les chars seront munis de mécanismes d’absorption des chocs et tout sera mis en oeuvre pour conserver les momies dans des conditions similaires à celles de leurs caissons d’exposition. Le défilé sera en outre placé sous haute surveillance policière.

UNE MALÉDICTION DES PHARAONS ?

Une fois arrivés à bon port, ces souverains antiques bénéficieront d’un meilleur conditionnement qu’auparavant. Le NMEC dispose d’installations modernes permettant «un contrôle de la température et de l’humidité» plus précis, explique Salima Ikram, professeure d’Egyptologie à l’Université américaine du Caire et spécialiste de la momification.

Ces momies seront exposées «à des fins éducatives», aux côtés de leurs sarcophages et accompagnées d’une biographie. Ce faisant, l’Egypte souhaite mettre l’accent sur le patrimoine historique qu’elles représentent plutôt que sur leur caractère macabre ou sensationnel.

L’initiative s’inscrit dans un projet global de redynamisation du tourisme dans le pays, après des années d’instabilité à la suite de la révolution populaire de 2011. Mais, pour certains Egyptiens, la manoeuvre est risquée. Sous le hashtag en arabe #malédiction_des_pharaons, ils sont nombreux à faire le lien entre le déplacement de ces momies et de récentes catastrophes survenues en Egypte.

En une semaine, le pays a effectivement connu le blocage du canal de Suez par le porte-conteneur Ever Given, un accident de train qui a fait 18 morts à Sohag et le décès d’au moins 25 personnes dans l’effondrement d’un immeuble au Caire. Autant de malheurs que certain attribuent sans hésiter à la colère de ces rois et reines, dérangés dans leur repos éternel.

Facebook Comments Box
Load More Related Articles
Load More In A la une

Check Also

Transition én­­ergétique : L’Afrique, alliée de l’Europe

Africa Business Council (Tabc) vient d’organiser, en partenariat avec Business France et l…

Voitures

Tourisme

Beauté et Mode

Commentaires récents