Home A la une Le président de la République signe le décret portant création du Conseil Supérieur de la Magistrature provisoire

Le président de la République signe le décret portant création du Conseil Supérieur de la Magistrature provisoire

4 min read
0
0
17
Le président

Le président de la République Kaïs Saïed a promulgué, samedi, le décret portant dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et signe un décret portant création du Conseil Supérieur de la Magistrature provisoire.

Le Chef de l’Etat a également reçu la Cheffe du gouvernement Najla Bouden et la ministre de la Justice Leila Jaffel, indique un communiqué publié samedi soir par la présidence de la République.
La Cheffe du gouvernement a fait part au président de la République des résultats de sa participation, vendredi, au « One Ocean Summit » à Bret, en France.

L’entretien a, par ailleurs, porté sur la situation économique et sociale et l’impératif de relever les défis après l’assainissement de tous les secteurs de la corruption, et d’œuvrer à réaliser les aspirations du peuple tunisien à la liberté et à la dignité, indique le communiqué.

D’autre part, Kaïs Saïed a insisté, lors de son entretien samedi soir avec la ministre de la Justice qui s’est déroulé en présence de la Cheffe du gouvernement, sur son respect de l’indépendance de la justice, rappelant que la souveraineté appartient au peuple et que la séparation des fonctions vise à garantir un équilibre entre-elles.

Il a mis l’accent sur l’importance d’assainir le pays de toutes les causes de la corruption, soulignant que cela exige l’instauration d’une justice équitable où tous sont égaux devant la loi.

« Celui qui se tait face à l’injustice en devient complice, c’est la raison pour laquelle le CSM a été dissous et sera remplacé par un autre Conseil provisoire, pour mettre un terme à l’impunité », a-t-il affirmé, ajoutant qu’ « un jugement équitable, devant une justice équitable, est un devoir sacré et l’une des revendications légitimes des Tunisiens ».

Le président Saïed avait annoncé la semaine écoulée la décision de dissoudre le CSM dans sa composition actuelle, une instance ou un conseil provisoire se chargeant de gérer les affaires urgentes jusqu’à la mise en place d’un nouveau Conseil après révision de la loi le régissant.

—————

News24 avec Tap

Facebook Comments Box
Load More Related Articles
Load More In A la une

Check Also

Un forum philosophique et scientifique sera organisé à Riyad en décembre

La diplomatie spatiale, le changement climatique et les questions environnementales figure…